BIENVENUE

Ne quittez pas ce blog
sans avoir laissé trace de votre passage.

Petits messages, critiques, encouragements
ou commentaires... Tout sera bienvenu !

Mais surtout, ne restez pas anonyme.
Ainsi, je pourrai vous remercier !

Merci et bonne visite...


Louis


PS : Mes sites amis préférés sont tout en bas
et ma boîte mail attend vos messages :
louis.delville(chez)brutele.be...

samedi 18 décembre 2010

Questionnaire

Mon ami Bob Boutique, libraire et écrivain tient un blog sur lequel il parle des auteurs de Chloé des Lys et de l'actualité culturelle.

Hier, il m'a envoyé un questionnaire que j'ai pris beaucoup de plaisir à remplir.
ici...

Mais surtout n'hésitez pas à me poser d'autres questions, j'ai besoin de stimulant pour commencer à écrire

Merci à Bob pour sa gentillesse et à notre prochaine rencontre, je lui paie un verre... de Coca-Cola !

Vous croyez me connaître ? En êtes-vous si sûr ? Au fait que savez-vous de moi ? Venez lire mes réponses

jeudi 16 décembre 2010

À la manière de...

Je me suis bien amusé aujourd'hui ! Un conte que j'avais écrit à la manière de Micheline a été publié sur ce site et a suscité bien des réactions même de l'intéressée et surtout de plein d'ami(e)s qui se sont laissés prendre au piège...

PÈRE NOËL N'AIME PAS LES RÉPÉTITIONS

C'était la veille de Noël et Josette se réjouissait déjà de déguster le merveilleux repas de Noël que concoctait sa grand-mère.

Tous les ans, dès le 23 décembre, la vieille dame se rendait chez son volailler pour y choisir une dinde bien dodue. Elle achetait aussi de la purée de marrons, des airelles, des pommes reinette, du foie gras et tout ce qu'il fallait pour que ce soit vraiment la fête.

Mamy avait l'art de creuser les pommes pour présenter les petites baies rouges nappées d'une gelée de groseille… Un petit goût sûr et sucré à la fois… Josette adorait cette préparation délicieuse. Elle n'en mangeait qu'une fois l'an mais toujours avec le même bonheur. Noël n'aurait pas été Noël sans ce repas de rêve chez Mamy.

Il faut dire que la table était toujours décorée avec goût. Des petits lutins étaient posés partout sur la magnifique nappe blanche, les rennes du Père Noël semblaient courir derrière eux en tirant le traîneau rempli de minuscules paquets. Des jolies étoiles colorées étaient disposées çà et là autour des magnifiques assiettes de porcelaine et des verres en cristal étincelants. Chaque année, il y avait de nouveaux sujets d'émerveillement pour Josette.

Josette et ses parents ne fêtaient pas le réveillon car ils assistaient à la messe qui commençait à vingt heures dans la petite église de village. Traditionnellement, toute la famille s'y rendait à pied…

Cette année là, l'hiver avait été précoce et la neige recouvrait le chemin qui menait vers l'église.

"Qu'importe, nous partirons plus tôt pour ne pas manquer les chants qui ponctuent l'office. D'ailleurs Monsieur le curé a demandé à ses fidèles de venir un peu à l'avance pour répéter…", avait décrété son papa.

"Répéter des chants connus, c'est nul cette idée !" avait répondu Josette mais sans susciter la moindre réaction de ses parents. On ferait son devoir, point final !

Vers dix neuf heures, sa mère l'avait emmitouflée dans son manteau de laine. C'était pratiquement le seul jour où Josette pouvait porter ce merveilleux et chaud manteau offert par sa marraine.

Josette se sentait pareille à une belle dame du temps jadis. Elle avait chaussé ses plus belles bottes et mis un bonnet de laine rouge. De quoi affronter les frimas de la saison et les gros flocons qui tombaient. On aurait dit des millions d'étoiles qui scintillaient dans la nuit glaciale.

Josette chercha bien à retarder l'heure du départ. Elle espérait échapper aux répétitions dirigées par Mademoiselle Lebas, chef de chorale et accessoirement sacristine. En vain. Papa et Maman sont sortis et Josette a suivi !

Quand ils sont arrivés à proximité de l'église, Josette et ses parents ont entendu les chants : on répétait déjà ! Mais quand son père a voulu ouvrir la porte, la vieille clenche n'a pas daigné tourner. Papa a insisté en poussant de toutes ses forces, en vain. Puis, il a tambouriné. Sans résultat. À l'intérieur, les chants continuaient de plus belle et empêchaient probablement les fidèles d'entendre que quelqu'un voulait entrer ! Les minutes passaient sans que personne ne viennent ouvrir cette satanée porte !

À vingt heures précises, comme par miracle, la clenche s'est débloquée et Josette a cru entendre un petit tintement de clochette au moment où son papa a poussé la lourde porte en chêne. Josette est entrée en suivant ses parents et tout le monde a pu admirer son beau manteau. Elle s'est assise au premier rang à côté de ses condisciples et a entonné "Les anges dans nos campagnes" avec entrain pendant que le curé s'avançait vers la crèche pour y déposer l'enfant de plâtre.

Sans savoir pourquoi, Josette avait échappé aux fastidieuses répétitions qu'elle n'aimait pas du tout. Elle considéra la chose comme un petit miracle de Noël.

Au retour, comme chaque année, on a mangé du cougnou et bu une bonne tasse de chocolat chaud. De quoi bien dormir pour aller fêter Noël le lendemain midi.

Le 25 décembre au matin, Josette s'est éveillée et a regardé par la fenêtre. Le temps était superbe et une neige immaculée tombée pendant la nuit recouvrait le paysage.

Le voyage vers chez Mamy s'est déroulé sans encombre et dès son arrivée, Josette a reçu un beau livre d'images et une pièce d'argent toute brillante.

La table de Mamy était superbe et Josette sagement assise sur sa chaise pouvait à loisir contempler les petits sujets qui ornaient la nappe blanche. Son attention fut attirée par le traîneau tiré par les rennes. Elle avança la main et le toucha. À ce moment précis, elle entendit un petit tintement identique à celui de la veille devant l'église. Il lui sembla même que Père Noël lui avait fait un petit signe de la main…

mercredi 8 décembre 2010

Micheline et l'agneau...

 Il n'y a rien à faire, chaque fois que je regarde cette photo :



Je pense irrémédiablement à ceci :


Quel rapport me direz-vous ?

J'avoue que je n'en sais rien, les deux images se ressemblent et elles me parlent. C'est tout et si Micheline conteuse n'est pas connue dans le monde entier (et encore !), le retable de l'Agneau mystique est un chef-d'œuvre qui fait la réputation de notre pays.

samedi 4 décembre 2010

Le millième




1000


Le voici donc ce millième petit message sur mon blog...


Quand le 14 décembre 2007, j'ai écrit le premier, je ne me doutais pas que cela durerait autant et que tous les jours où j'étais présent devant mon ordinateur, j'allais écrire !


J'étais loin de me douter que, tous les jours, quelques ami(e)s allaient lire et commenter, toujours avec justesse, mes états d'âme, mes joies, mes peines, bref, ma vie !


Mille messages plus ou moins longs, plus ou moins bons, souvent quelconques mais qui ont eu le don de me faire écrire ce que j'avais à vous dire, que vous le vouliez ou non !


Ce but maintenant atteint, je crois bien que je vais un peu espacer mes interventions ici.


Dites-vous quand même que je persisterai à pourchasser la bêtise, les imbéciles et que je continuerai à vous parler d'amour...


M E R C I

vendredi 3 décembre 2010

Statistiques


Voici venu le temps des comptes et des statistiques... Pourquoi ? Vous le saurez demain !

Mais aujourd'hui, je veux vous donner quelques chiffres concernant les commentaires que vous avez faits au cours de ces presque trois ans.Les plus nombreux ont été pour un texte de Gabriel Garcia Marquez qui a suscité 14 commentaires ! C'est un texte qui ne laisse pas indifférent et depuis ce 19 janvier 2008, très régulièrement, je découvre que quelqu'un a laissé un petit message ! Il y en a même un en esperanto !

En seconde position, deux articles, un concernant Tournai la Page 2009 et l'autre le compteur de visiteurs de ce blog (10 commentaires).

En trois, avec 8 messages, trois articles à propos de notre retour de vacances d'automne 2009, du premier message que j'ai écrit et surtout à propos de celui qui est devenu mon ami, Vincent, le Petit Belge !

De quoi être humble ! Mes lecteurs s'intéressent plus à des événements extérieurs et à des personnes autres que moi et ma petite vie !

Ce qui me rassure plus, c'est le nombre de visiteurs… Plus de quinze personnes viennent lire mes bêtises tous les jours et ça, c'est bon pour le moral !

jeudi 2 décembre 2010

La couette


En ces temps très froids, il est toujours agréable de se retrouver dans un lit douillet. Depuis de nombreuses années, nous avions une couette qui petit à petit a perdu de son efficacité. Il était donc venu le temps d'en changer.

Ce matin, nous avons bravé la neige qui commençait à tomber pour aller acheter une couette avec garnissage duvet d'oie et plumes.

Ultra légère, elle bien épaisse et semble parfaitement adaptée aux dimensions des housses et de notre lit.

Il faudra attendre demain pour que je puisse vous en dire plus. à moins que... je n'aille l'essayer dès maintenant. Comme je me connais, j'en suis bien capable !

Allez, rendez-vous dans une heure ou deux !


Première impression positive... Je suis resté bien au chaud sous la couette et je ne le regrette pas !

mercredi 1 décembre 2010

La soupe


Depuis quelques semaines et suite aux recommandations de mon nouveau docteur, je suis au (petit) régime.

Notez que cela fonctionne. J'ai perdu une dizaine de kilos sans trop me priver... J'ai surtout supprimé les petits grignotages entre les repas, je ne m'octroie plus qu'un petit morceau de chocolat par jour et je suis devenu un adepte des soupes de légumes.

Oignons, carottes, poireaux, parfois fenouil, pommes de terre ou tomates mais rien d'autres que des légumes excepté un os... En général, je laisse refroidir et j'enlève la graisse qui s'est figée.

Le plus souvent, j'y fais cuire une viande maigre, genre poulet. Et c'est bon ! Je viens de terminer un bouillon aux carottes et oignons que nous consommerons pendant deux ou trois repas.

J'aime et cela me réussit !

mardi 30 novembre 2010

38 minutes...


38 minutes, tel a été le temps d'attente téléphonique auquel j'ai dû faire face ce matin pour enfin atteindre l'Office des Pensions...

Accueil excellent, réponses claires à mes questions sauf celle concernant le délai : "Oh vous savez, nous sommes surchargés de travail !" Comme mon cas était traité par le bureau de Charleroi, j'ai dû, là aussi, attendre... Et là, c'était sans musique puisque le numéro était occupé en permanence.

Quand nos "administrations" vont-elles enfin être au service de leurs clients ? Je mets entre guillemets parce que partout on doit attendre...

Nous sommes entrés dans l'ère de l'attente. On fait la queue pour le cinéma, le boucher, payer ses achats, à la banque et même au crématorium !

J'espère qu'au paradis ou en enfer, ce sera moins long ! Ce serait dommage de commencer une vie éternelle en étant de mauvaise humeur !

lundi 29 novembre 2010

Lundi de neige...


Tombera, tombera pas ? Toute notre journée a été rythmée par ces deux phrases...

Le matin, nous sommes sortis faire quelques courses de première nécessité : viandes, pain, légumes.

L'après-midi a été consacrée aux traditionnelle courses avec le papa de Micheline avec dans la foulée une visite à la poste de Sombreffe.

C'est avec le sentiment du devoir accompli que nous sommes revenus vers Charleroi non sans avoir entièrement rangé tous les produits achetés par mon beau-père. Avec l'habitude, je sais où presque tout doit être mis. Le voilà donc prêt à affronter la mauvaise saison avec ses armoires pleines, du tabac pour sa pipe et dix kilos de pommes de terre !

Connaissant le peu d'appétit de l'intéressé, il tiendra plus de trois semaines avec ce qu'il a dans son frigo et ailleurs !

dimanche 28 novembre 2010

Répétitions


Première des trois répétitions animées par notre ami Émile Hesbois.

Serons-nous prêts pour la grande finale ? Peu importe ! L'essentiel étant de participer.

Comme je le dis aux petits nouveaux, qui sont d'ailleurs des petites nouvelles, nous sommes tous ici pour nous encourager et surtout pour nous entraider. C'est un peu l'histoire de la paille et de la poutre mais, à force de voir les imperfections des autres, on ne voit plus les nôtres (plus nombreuses) mais on en prend doucement conscience.

De cet échange permanent naît une osmose particulière qui fait que le jour J, nous ne serons plus des individualités mais bien un groupe soudé et se réjouissant du succès d'un de ses membres.

Cette magie a lieu chaque année... Pourquoi pas en 2010 ?

samedi 27 novembre 2010

Un bel article, mais...

Micheline a eu hier les honneurs d'un bel et bon article dans l'Avenir. Vous le trouverez sur son blog : Ici.

En attendant dans les milieux bien pensants de notre royaume et même au-delà, l'Église catholique apostolique et romaine est inquiète. Pour preuve cette image qui circule sous le manteau jusqu'au Vatican...

(Dessin de Max V.)

On parle déjà d'une excommunication prononcée par l'évêque de Tournai.

Je vous tiendrai évidemment au courant de la suite de cette triste affaire.

vendredi 26 novembre 2010

64 ans


64 ans et plus de 64 messages de parents, d'amies et d'amis pour cette journée pourtant si semblable à toutes les autres !

N'empêche, cela fait toujours plaisir de savoir qu'aux Etats-Unis, en Suisse, en France, en Italie, en Espagne et même en Belgique, il y a des gens qui veulent me faire savoir combien ils m'apprécient ! Tous les ans, leur nombre grandit par le miracle d'Internet.

Avouons-le, les relations humaines se sont étendues et pas toujours pour le bien des individus mais parfois une petite flamme d'amitié parcourt des milliers de kilomètres pour venir allumer une bougie sur un gateau d'anniversaire et ça, j'aime... (Pas le gateau mais la flamme !)

Merci donc à vous toutes et à vous tous pour ces marques d'amitié.

jeudi 25 novembre 2010

Abécédaire ?


Abécédaire : support visuel présentant l'ensemble des symboles d'un alphabet (d'après Wikipédia).

En impro : joute entre deux personnes devant à tour de rôle commencer leur phrase par les lettres de l'alphabet, dans l'ordre, bien sûr !
Exemple :
- Anatole, je suis très heureux de t'offrir ce cadeau...
- Beau paquet ! Merci. Je suis sûr que tu l'as choisi avec soin.
- C'est évident, un artiste comme moi ne peut que bien choisir !
- Désormais, je te suis redevable de cela...

Et ainsi de suite ! Evidemment, cela se corse un petit peu avec le K, le W, le X, le Y et le Z !

Hier, je me suis réellement bien amusé à l'entraînement avec Julien, mon partenaire pour cet exercice.

Quant à présenter des extraits d'émission de la télévision italienne sur le thème de la kermesse, cela fut un beau et grand moment avec Christelle. La collision entre nos deux autos-tamponeuses conduites comme des fous a réjoui tout le monde !

mercredi 24 novembre 2010

SMS


Enfin, j'ai envoyé mon premier SMS ! Quel travail ! Je commence à comprendre les jeunes qui utilisent des abréviations et des approximations dans leurs messages.

Moi qui suis un peu perfectionniste en matière de mise en page, présentation, ponctuation..., j'ai mis plus de 20 minutes pour écrire un texte de trois lignes !

Il était esthétiquement parfait et bien écrit, mais quel boulot ! En plus, je ne connais pas encore toutes les astuces de mon portable, donc à chaque problème, je cherche, je commets des erreurs, je corrige et ainsi de suite pour presque chacun des mots !

Je n'ai pas l'impression que j'en écrirai beaucoup des SMS. En plus, je préfère nettement entendre mon interlocuteur. Là au moins on ne cherche pas trop ses mots et surtout on ne voit pas trop les fautes d'orthographe !

mardi 23 novembre 2010

Venir - mort vivant - banal


Tels sont les trois mots tirés au sort et qui devaient figurer dans le texte que nous avons dû écrire pour cet atelier d'écriture de dimanche.

Voici ce que j'ai pondu...

Venez voir le mort vivant ! Venez voir le vivant ! Venez voir le mort !

Vous qui vivez dans ce monde, vous qui êtes de ce monde, ne soyez pas triste.

Le jour est arrivé où l'homme banal que nous connaissons va être sacrifié sur l'autel de la rentabilité.

Plus question de lui obéir, plus question de lui laisser prendre le pouvoir et imposer ses lois.

Désormais, l'homme ne sera plus rien sur cette terre, rien !

Extrait d'un discours de Adolphe H. (Leader des rats) - Berlin 2036

lundi 22 novembre 2010

Le pas est fait !


Nous y sommes arrivés et peut-être plus rapidement que prévu ! Notre joli GSM trône sur le bureau sous mes yeux attendris...

Ce qui trône également, c'est le manuel de plus de 70 pages que je vais commencer à étudier minutieusement. Vous me connaissez, lorsque j'aurai fini, je dois être capable de savoir le comment et le pourquoi. Et à première vue, ce sera possible.

Le mode d'emploi semble compréhensible par le moyen des mortels et quand je vois le nombre de personnes qui se servent d'un portable... Je ne suis quand même pas plus bête que la majorité d'entre eux !

L'achat s'est déroulé dans une excellente ambiance, rythmée par mes questions, mes remarques et le sourire du vendeur qui répondait au mien.

J'ai même poussé la plaisanterie à demander un café et une galette, ce qu'on a bien sûr refusé mais qui a fait rire tous les gens dans le magasin Belgacom ! Détendre l'atmosphère, c'est l'idéal pour travailler sérieusement.

dimanche 21 novembre 2010

Encore une bonne raison...


Jugez de mon effroi...

Ce matin, en arrivant devant la lourde porte de la bibliothèque de l'UT (Universite du Travail), j'ai pu lire ce petit mot : "Pour l'atelier d'écriture (où nous étions attendus, Micheline et moi), sonner au 071XXXXXX et on viendra vous ouvrir" !

Il faisait froid, ce matin, très froid et je n'ai toujours pas acheté de GSM malgré mes promesses d'il y a moins d'un mois ! J'ai donc attendu stoïquement, telle la sentinelle devant le palais, jusqu'à ce que "la relève" arrive en la personne d'un autre participant qui lui possède ce sésame des temps modernes. Il a sonné et on est venu.

Saint Mathieu dans son évangile au chapitre 7, verset 7 a écrit à peu près la même chose : "Demandez et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira."

Un bouquin moderne, la bible... On y parle déjà du téléphone portable !

samedi 20 novembre 2010

Rencontres du samedi


Il nous arrive souvent d'aller à Namur le samedi. La petite ville vit alors au rythme de son marché qui envahit toutes les rues du centre ville.

Nous achetons quelques produits régionaux de qualité. Nous allons saluer l'un(e) ou l'autre commerçant(e) ami(e)s (sur Facebook !). Nous allons manger dans un bon petit restaurant et nous rentrons à Charleroi, heureux de notre journée !

Aujourd'hui aurait dû être un samedi comme les autres mais, le hasard l'a voulu autrement...

Certes, la librairie Point-Virgule a accepté de prendre les livres de Micheline en dépôt, le repas était excellent (merci à "Parfums de cuisine" et à son chef Eric Lekeu). Tout cela était prévu !

Rencontrer Jacques De Paoli, auteur de Chloé des Lys et bavarder avec lui pendant plus d'une demi-heure et se faire interpeller par des clients du resto qui habitent Surice et nous connaissent comme conteurs, voila qui est plus rare mais aussi bien agréable. Le monde est si petit...

vendredi 19 novembre 2010

Souvenirs...

Par hasard, je viens de retrouver ceci :
http://www.youtube.com/watch?v=q9-PYhK65K0

Une vidéo tournée par notre télé nationale, la RTBF, à l'occasion des Rencontres Pédagogiques d'été 2010 à Wépion.Si vous êtes attentifs, vous pourrez me voir en train de chanter ChikaBoum !

Que de bons souvenirs me reviennent après seulement trois mois... Un bon groupe, une bonne ambiance et en plus des rencontres, des retrouvailles et de nouvelles amitiés, un moment superbe avec les élèves de l'atelier de Paul Fauconnier et une belle heure (et même un peu plus !) passée à conter pour les gens... J'adore ainsi improviser un mini spectacle, que ce soit pour une ou deux personnes ou pour un groupe.

Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est conter face à des enfants.

Un moment magique : assis sur un banc de la Marlagne et deux gamins à mes côtés... Une jolie façon d'inaugurer "La vigie de Christophe Colomb".


jeudi 18 novembre 2010

Transplantation


On commence à voir la fin du tunnel en ce qui concerne la succession de notre amie Maria.

Le notaire a enfin reçu les papiers nécessaires pour désigner comme exécuteur testamentaire notre ami Max, qui va enfin pouvoir :
1) Payer les droits de succession
2) Mettre la maison en vente
3) Expédier son orgue en Australie

Dans cette histoire je n'ai servi que de traducteur entre les frères de Maria qui ne parlent pas français et les "Belges" mais j'essaie aussi d'aider Max le mieux possible et ce n'est pas facile. Je m'aperçois que je parle mieux anglais que "notaire", par exemple !

J'ai quand même eu droit à une petite visite dans la maison pour y prendre quelques petits souvenirs et demain, le jardinier va déplanter un framboisier du jardin de notre amie et le replanter dans le nôtre... De quoi garder un souvenir bien vivace de notre amitié.

mercredi 17 novembre 2010

Letter from the Queen !


Jugez de ma curiosité en recevant ce matin une lettre postée de Grande Bretagne et expédiée via "the Royal Mail" !

M'attend-on à Buckingham palace?
Le 10, Downing street a-t-il besoin de moi ?
Serai-je témoin au mariage princier ?

Rien de tout cela, braves gens, rien de tout cela...

Il s'agissait d'un courrier venant de France et qui avait été posté à Londres.

Pourquoi ? C'est un vrai mystère puisque, Internet aidant, le tarif est de 0,88£ soit plus d'un euro ! Ou alors, il s'agit de courrier posté en grande Bretagne pour cause de grève en France ?

mardi 16 novembre 2010

Couverture de livre




Voici donc la couverture de mon livre ! Elle a été réalisée par notre ami Dominique Brynaert et accroche le regard, c'est le moins qu'on puisse dire !

J'aime bien la façon dont l'auteur a traité le sujet. Diable, passer de Noé à mon ancêtre n'était guère facile... Et pourtant, Dominique a réussi son coup et de quelle manière !

Date de sortie du livre ? Je ne sais pas ! Cela va dépendre du bon vouloir de mon éditeur.

Soyons donc patient... Je vous tiens au courant !

lundi 15 novembre 2010

On reprend les mêmes !


Eh oui, les années passent et se ressemblent. Micheline vient de recevoir un message lui annonçant que son conte intitulé "SMS" était retenu pour le concours de Surice !

Puisque l'occasion était donnée aux participants de ne plus, comme au bon vieux temps, connaître le conte de mémoire et de "le dire" tel qu'il a été écrit, je me suis précipité sur le texte et j'ai entièrement réécrit ce conte. Oh, rassurez-vous cela n'est pas devenu une autre histoire mais je l'ai rendu beaucoup plus "oral" qu'il n'était. L'auteur est d'ailleurs contente de mon travail !

Merci aux organisateurs d'avoir eu cette bonne idée. Le chemin montré par Philippe Casterman l'an dernier, semble devenir un peu plus large...

Que vont donner les séances de répétition, je vous tiens au courant, bien sûr !

dimanche 14 novembre 2010

TLP


Les spécialistes connaissent TLP, c'est Tournai la Page, la foire du livre où Chloé des Lys, notre éditeur, se sent le plus chez lui !

Une foire importante où nous rencontrons chaque année quantité d'auteurs que nous ne connaissions que via un forum ou une critique (toujours positive, bien sûr) et qui profitent de cette aubaine pour venir présenter leur dernier-né littéraire.

Comme chaque année depuis 2007, les nez rouges ont fleuri un petit peu partout. Nous avons profité des traditionnelles agapes pour introniser quelques nouveaux membres.

La liste s'allonge chaque année et montre à quel point les auteurs de Chloé des Lys ne se prennent pas trop au sérieux !

samedi 13 novembre 2010

Nouveau conte du Japon


Sur Facebook, il y a deux jours, j'ai "intercepté" un message entre deux conteurs de mes amis, Pascal Guéran et Philippe Sizaire.

Chacun d'eux parlait d'un conte traditionnel japonais qu'il avait à son répertoire...

J'ai voulu en savoir plus et j'ai donc regardé ce remarquable dessin animé :
Atama Yama.

Comme j'ai été conquis par l'histoire, j'ai sérieusement commencé à réécrire cette histoire simple.

Cela m'a rappelé un de mes contes dans lequel on arrache aussi un arbre avec des conséquences autres mais tout aussi fantastiques !

Je sens qu'un jour ou l'autre, je vais me lancer et le proposer devant public. Je me réjouis déjà de voir l'effet qu'il fera, comme je serais amateur d'écouter Pascal ou Philippe le conter.

On apprend toujours à regarder et écouter les pros !

vendredi 12 novembre 2010

Visite journalistique


C'est donc aujourd'hui que Micheline a reçu Monsieur Dejardin, journaliste à "Vers l'Avenir" qui venait l'interviewer après lecture du livre "Nouvelles à fleur de peau".

Comme en février 2009, lors d'une précédente visite, elle a été soumise à un feu nourri de questions. Le journaliste voulait en savoir plus sur sa manière de terminer la plupart de ses nouvelles et si une de celles-ci ne pourrait pas être "allongée" jusqu'à former un roman ?

Il est très étonné que l'auteur laisse souvent au lecteur le soin d'imaginer la suite de l'histoire...

Bref, une rencontre entre une personne qui a lu le livre et a probablement décortiqué quelques nouvelles et Micheline, sûre d'elle et consciente que l'article dans le journal sera bon pour elle !

Quelques photos plus tard, Micheline a encore partagé de vieux souvenirs d'écrits datant des années 60 et sa production future.

La suite dans un prochain numéro !

jeudi 11 novembre 2010

11/11/1935 - 11/11/2010


Vous le savez, le onze novembre est synonyme de fête dans la famille et cela depuis 1935 !

C'est ce jour-là que mon frère aîné Jean-Marie est né... Il fêtait donc ses 75 ans aujourd'hui et ses enfants avaient organisé une belle journée en son honneur.

Une bonne cinquantaine de convives se sont donc retrouvés à Soheit-Tinlot pour un amical repas de qualité concocté par Éliane, une de mes nièces.

Il n'y a eu que deux discours : Avant le repas, celui de l'heureux jubilaire, qui a retracé "son" histoire et celle de ses invités. Après, un court mais joyeux poème écrit par un invité absent et une micro-intervention que j'avais préparée ce matin : Jean-Marie avait vécu 27394 jours, soit près de 40 millions d'heures !

Le traditionnel gâteau a réjoui grands et petits. Ce fut de plus l'occasion de retrouvailles et de rencontres sympathiques. Bref, une belle journée !

mercredi 10 novembre 2010

Ouf, c'est fini !


Un an, presque jour pour jour, après ma décision d'écrire un livre, Tout est prêt pour être fourni à Chloé des Lys, l'éditeur qui a pris le risque de le publier, ce fameux livre !

Ce ne fut pas sans mal : Imprimer les 120 pages, insérer les dessins de Maryvonne et de Jean-Pierre, traquer les petits défauts, ajouter ou supprimer une ponctuation, cela a pris du temps.

Micheline a lu et relu plusieurs fois et je suis sûr que c'est parfait ! Je me suis contenté de peaufiner les dessins et d'insérer, là où il faut, des pages blanches.

Le titre de chaque récit se trouve sur une page impaire avec au dos un dessin de présentation. Sous le titre, j'ai ajouté les circonstances qui m'ont fait écrire sur le sujet (concours, atelier ou simple plaisir...). Un second dessin clôture agréablement chaque histoire.

Ceux qui ont lu ce blog connaissent déjà le titre : "De Noé à Louis-Léopold-Victor". Tout un programme !

mardi 9 novembre 2010

Mardi pluvieux


Les choses commencent à se précipiter en approchant du 31 décembre. C'est toujours ainsi chaque fin d'année, on passe la Toussaint et les jours défilent incroyablement vite.

Saint Nicolas est déjà présent un peu partout. Les magasins regorgent de jouets et bientôt les sapins et boules de Noël vont arriver. On aura tout juste le temps de fêter mon anniversaire, le Beaujolais nouveau et quelques saints patrons célèbres et nous y serons...

Les restaurants commencent à proposer leurs menus de Noël et de réveillon et nos hommes politiques pensent à la trêve dite des confiseurs qui leur permettra de passer quelques jours en famille.

Quant à moi, je m'apprête tout doucement à sortir le millième article de ce blog. Ce sera l'occasion de grandes réjouissances que je vous laisse imaginer ! Ce sera en 2010, c'est tout ce que je peux vous dire ! Au menu : un article de circonstance (forcément !), un gueuleton dont je me réserve la surprise et... je ne sais pas encore quoi

lundi 8 novembre 2010

Lundi artistique


Visite à la traditionnelle Foire des Arts Ménagers de Charleroi cet après-midi.

Rien de bien spécial si ce n'est la présence accrue de commerçants asiatiques vendant des fruits séchés. Il y a au moins un stand dans chaque hall

Une éclaircie dans la grisaille : le stand de la distillerie Gervin dont nous avions déjà apprécié la liqueur aux chicons, offerte récemment à nos amis rémois. Aujourd'hui, nous avons eu droit à trois petits verres de liqueur de noisette, de potimarron et d'angélique. C'est le patron lui-même qui nous a servis et nous avons pu discuter de ses excellents produits avec lui.

Amis carolos, une seule adresse pour trouver ces produits : Léonidas, 57 avenue Pastur à Mont-sur-Marchienne...

Relevons quand même que certains nouveaux stands sont bien plus esthétiques que la moyenne. J'en ai fait la remarque élogieuse à un commerçant tout surpris !

dimanche 7 novembre 2010

C'est dimanche !


Nous revenons d'une bonne après-midi passée chez des amis qui nous avaient invités à l'occasion de leur mariage (qui a eu lieu en octobre). Elle et lui désirait recevoir des amis proches et fêter cette union avec eux

Nous y avons rencontré plein de personnes connues que nous avons été contents de revoir. D'autres, vrais inconnus à notre arrivée, se sont révélés des joyeux compères qui nous ont distraits en nous parlant de tout et de rien...

Cela a été de Monseigneur Léonard (archevêque belge récemment entarté) à la Hongrie en passant par nos hommes politiques, quelques artistes et la mafia...

Bref, les sujets de conversation n'ont pas manqué et le temps a passé bien vite.

Un bon dimanche, quoi !

samedi 6 novembre 2010

Si on essayait ?


Une belle rencontre aujourd'hui avec des amis perdus de vue depuis plusieurs années.

Plantons le décor. Lui, technicien aux ACEC, agréable compagnon d'un déplacement professionnel de deux semaines en Finlande et délégué syndical. Elle, mère de famille puis avocate. Tous deux parents de plusieurs enfants vus par Micheline au cours de sa carrière.

Il n'en fallait pas plus pour se rencontrer souvent et s'apprécier au cours des années !

Ce matin donc, nous sommes tombés face à face... Toujours souriants, ils nous ont raconté qu'ils sont déjà grands-parents cinq fois et apprécient leur vie de grande famille.

Elle connaît nos amies avocates de l'impro et regrette de ne pas oser...

Allez, on prend rendez-vous pour un de ces soirs à Ransart ? Ou encore pour un match d'impro à la Ruche ?

Chiche...

vendredi 5 novembre 2010

Course ou courses ?


Vous savez que régulièrement, nous allons faire les courses avec le papa de Micheline. Le brave homme connaît son supermarché sur le bout de doigts et j'ai souvent du mal à la suivre... Dès qu'il a le caddie dans les mains, il démarre en souplesse en se glissant habilement parmi les clients à la recherche de SES produits. Il faut dire que chaque fois, il achète la même chose !

Comme Micheline s'étonnait que l'on lançait très souvent un appel pour réclamer un ou une caissière de plus, on lui a simplement répondu que la gérante n'aimait pas du tout voir des clients attendre...

Et cela fonctionne ! Parfois, le préposé arrive, s'occupe de deux ou trois clients puis retourne à son boulot de réapprovisionnement !

Je commence à l'apprécier de plus en plus ce petit magasin Delhaize de Sombreffe !

Réclame non payée mais venant du fond du cœur !

jeudi 4 novembre 2010

Jeudi à l'hôpital


Aujourd'hui, Micheline passait chez l'oculiste pour sa visite annuelle et tout va pour le mieux. Malgré la suppression des gouttes depuis plus d'un an, la tension oculaire est normale et le champ visuel parfait !

J'aime bien ce genre de visite d'où l'on sort rassuré sur son état et content de savoir que tout va bien. Et en plus, le docteur n'avait pas trop de retard : à peine 45 minutes pour nous recevoir comme premiers clients de la journée !

Quand nous sommes sortis vers 9 heures, la salle d'attente était pleine et les patients s'accumulaient sur les chaises...

Ouf, j'ai échappé à cela et c'est sûrement la meilleure nouvelle de la journée !

Prochaine visite dans environ un an et à la même heure matinale. Merci Docteur !

mercredi 3 novembre 2010

Impro et persos


Connaissez-vous Georges, le syndicaliste musclé que l'on appelle en cas de coup dur ou pour marcher à la tête d'une manifestation "difficile" ?

Connaissez-vous Günther, l'ingénieur allemand qui travaille beaucoup dans son usine ? Il est sportif au point de faire fonctionner son ordinateur grâce à la force de ses jarrets !

Ces deux personnages que j'ai "inventés" vont me devenir de plus en plus familiers et je devrai bien les connaître pour pouvoir m'en servir à l'impro.

Georges est une grande gueule et il est prêt à tout moyennant finance. Il possède deux chiens qui semblent assez agressifs envers les opposants à leur maître.

Günther est un bourreau de travail mais il espère faire le tour du monde à vélo lorsqu'il sera retraité. C'est pour cela qu'il s'entraîne à son bureau. En plus, il a un accent allemand qui me rappelle celui d'un collègue...

Pour les détails concernant ces deux gaillards, attendez un peu, je travaille encore à leur inventer une vie propre...

mardi 2 novembre 2010

Un choix difficile


Les questions se bousculent à propos des GSM...

Je prends soigneusement note des plus importantes et j'irai les poser à qui de droit avec l'espoir de recevoir des réponses claires. On peut rêver, non ?

Eh oui, il est ainsi Louis, il ne veut pas s'engager dans une voie sans issue ou trop onéreuse pour l'usage que nous comptons faire de cet engin.

Le choix des appareils se réduit au fur et à mesure des recherches sur Internet. Maintenant, il y a toujours le risque de choisir un modèle qui a disparu ! Ce qui semble habituel dans ce marché essentiellement volatil.

C'est promis, demain je commence sérieusement mon étude de marché. Messieurs les marchands attendez-vous au pire ! Je n'achète pas sans avoir tous les renseignements que je veux ! 

lundi 1 novembre 2010

Portes ouvertes au Cazier !


Vous qui fréquentez ce blog de manière régulière ou simplement de temps en temps, vous savez combien le site du Bois du Cazier nous tient à cœur. Aussi bien pour sa partie musée que pour ce qu'il représente pour notre région et les Italiens qui y habitent.

Cela fait deux fois que je constate que l'accès de ce lieu est gratuit ! Deux fois que je trouve la grille ouverte ou non verrouillée. Et les resquilleurs en profitent !

Hier, je me suis permis moi aussi d'entrer par là et de rentrer dans la salle d'accueil et de vente des billets d'entrée par la sortie...

Aucune réaction des préposés ! Et quand je leur fait la remarque, on me répond par une phrase bateau dans le genre : "Il y a eu des mineurs qui sont venus et on a oublié de fermer !"

Le seul problème est que, deux heures plus tard, la grille était toujours ouverte. Combien d'argent perdu à cause de la mauvaise volonté de quelques personnes ?

En attendant, on réclame des subsides...

dimanche 31 octobre 2010

Il paraît que...


Souvent, vous recevez par mail des messages gentils vous annonçant l'un ou l'autre événement exceptionnel, porteur de bonnes nouvelles.

Tenez, hier soir :
"Savez-vous que ce mois d'octobre contient 5 vendredis, 5 samedis et 5 dimanches ?
Vous allez dire "et après ?"
Sachez que ceci ne se produit que tous les 823 ans !
Presque 6 milliards de personnes assistent à cela, par contre, vous faites partie du peu qui le savent.
Ce mois rarissime est synonyme de richesse. Envoyez ce message..."
(Vous connaissez la formule !).

Eh bien non, c'est faux ! Ce phénomène est normal et a encore eu lieu en 2004 ! Et cette année, le mois de janvier avait cette caractéristique !

On n'est jamais trop prudent, j'ai quand même joué au lotto (dans ma tête, bien sûr!)...

samedi 30 octobre 2010

Micheline passe bien l'écran !


Il y a quelques semaines, Micheline avait accordé une très longue interview de près de vingt minutes à ACTU-TV, l'émission mensuelle sur Internet consacrée aux auteurs de Cholé des Lys. Certains d'entre vous ont eu le plaisir de regarder l'émission en direct mais d'autres (nous par exemple !) n'étaient pas devant leur ordinateur ce soir là !

C'est à leur intention que Bob Boutique a déposé ces deux vidéos :
Première partie
 et seconde partie qui vous permettrons d'un peu mieux connaître celle qui m'étonne encore après 36 ans de mariage !

Heureusement, elle laisse encore une part d'ombre la concernant...

Moi je la trouve très télégénique et réellement à l'aise devant une caméra. Et je vous jure qu'elle ne connaissait pas les questions qu'on allait lui poser !

vendredi 29 octobre 2010

Retrouvailles


Nous avons passé une excellente après-midi chez nos amis Madeleine et Nicolas.

Nicolas a été mon collègue durant toute ma carrière et j'ai eu le plaisir de travailler quelques mois avec lui. Cela m'a coûté pas mal de cigarettes mais aussi cela m'a permis d'apprécier les connaissances de mon ami et surtout son hospitalité...

La première fois où il m'a invité chez lui, c'était après une partie de tennis. À peine entré, après les présentations d'usage, j'ai été aimablement dirigé vers la salle de bain, histoire de prendre une bonne douche ! Depuis lors, leur gentillesse n'a jamais été prise en défaut !

Nous avons beaucoup parlé, bien bu (du café !) et bien mangé (une excellente pâtisserie).

Merci chers amis !

jeudi 28 octobre 2010

Le travail avance


Il y a quelques mois, j'avais demandé à Maryvonne et Jean-Pierre, nos amis rémois, de réaliser des dessins à propos des textes de mon livre.

Le résultat a dépassé mes espérances puisque ce sont trente dessins originaux qu'ils m'ont offerts à Vittel, la semaine dernière !

Première chose à faire, scanner les trente feuilles pour pouvoir facilement les traiter avec mon traitement de texte. C'était le plus simple !

Après, je me suis donc attelé à la tâche d'intégrer tous ces petits chefs-d'oeuvre à mes textes en respectant le mieux possible la mise en page. Je crois être arrivé à un bon résultat et je peaufine encore un peu avant l'impression finale qui sera sévèrement relue par Micheline et par moi !

Il y a donc gros à parier que la maquette sera fournie à mon éditeur lors de la Foire du Livre de Tournai.

Croisons les doigts...

mercredi 27 octobre 2010

Impro chantée... J'aime !


Une toute bonne soirée d'entraînement d'impro pendant laquelle nous avons exploré les impros mimées, les impros chantées et la catégorie exagération après un échauffement très dynamique.

De grands moments comme Micheline peut en produire, une exagération réellement poussée à son paroxysme. Un nouvel accent à mon répertoire, l'espagnol ! Et pour tous les deux, des impros chantées tant redoutées et pourtant... Quand je me remémore les impros chantées de l'an dernier, aujourd'hui, cela paraît si facile...

Nous nous sommes bien amusés et nous avons eu droit aux félicitations de Corinne.

Est-ce parce que nous avons été bons que nous nous sommes bien amusés ou parce que nous nous sommes bien amusés que nous avons été bons ? Un peu des deux, probablement !

mardi 26 octobre 2010

Un problème de pneu...


Dimanche après-midi, nous quittons Vittel lorsqu'un automobiliste me fait signe ! Le pneu arrière gauche de la voiture est à plat !

Que faire sinon revenir à mon point de départ pour y retrouver Maryvonne et Jean-Pierre, nos amis rémois, qui ont eu la bonne idée de partir un peu après nous...

Je contacte Touring Assistance via le portable de nos amis et l'on me promet l'arrivée d'un dépanneur dans une heure.

C'est vers 16 heures que j'ai vu arriver la camionnette et mon sauveur.

Merci Renault de cacher la roue de secours sous la voiture mais de mettre le système de décrochage dans le fond du coffre ! Heureusement, en moins d'une heure, nous voici prêts à reprendre la route...

Quatre heures de voyage sans encombre et nous rejoignons Charleroi vers 21 heures.

Moralité, nous commençons à chercher un téléphone portable. C'est bien pratique cette petite chose-là !

lundi 25 octobre 2010

Flèche d'or !


Les plus subtils d'entre vous auront deviné que durant cette dernière semaine, nous n'étions pas à Charleroi !

Une petite escapade nous a mené à Vittel et son Club Med qui nous avaient déjà accueillis en mai. Cette fois, plus question de chaleur, de petites fleurs, de ciel bleu ! L'automne est bien là et si le thermomètre n'a pas menti, l'hiver n'est plus très loin.

Tirer à l'arc engoncé dans un gros manteau n'est guère facile ni propice aux exploits. Pourtant tout au long de la semaine, j'ai trusté les premières places jusqu'à obtenir "la flèche d'or" récompensant le meilleur tireur de la semaine. Dès lundi, j'avais placé la barre très haut avec un score de 270 points sur 300 et le record a tenu jusqu'à vendredi !

Malgré les assauts répétés des amies et amis venus me défier, j'ai tenu bon. Merci à Micheline, Maryvonne, Marie-France, Olga, Oleg, Gérard et bien d'autres... Valeureux et sympathiques adversaires !

samedi 16 octobre 2010

Micheline à la télé ?


Si le cœur vous en dit, vous pourrez assister à une interview que Micheline a donnée pour le site ACTU qui, une fois par mois, propose la seule émission culturelle télévisée sur Internet.

Tout cela se passera demain à 20 heures précises sur : http://www.bandbsa.be/actutv-folder.htm

Gageons que Micheline aura les bonnes réponses aux nombreuses questions que Bob Boutique, le grand patron d'ACTU, lui a préparés. Même si c'est enregistré, personne n'a eu d'échos de cette rencontre...

Nous espérons vous y retrouver nombreux car en parallèle avec l'émission, il y a un tchat où chacun pourra intervenir et donner ses commentaires à chaud.

Quelle soirée en perspective !

vendredi 15 octobre 2010

Le nouveau...


Comme vous le savez, nous avons décidé, Micheline et moi, de changer de médecin.

Notre nouveau docteur semble coopératif et bien à l'écoute de ses patients. Lors de ma première vraie visite, il m'a longuement questionné sur mon "parcours de santé", posant des questions et notant scrupuleusement mes réponses...

J'étais passé chez lui mardi pour les résultats d'une prise de sang et il m'avait prescrit un traitement pour soigner mon "petit" diabète. Il semble content que je perde un peu de poids et m'a encouragé à continuer dans cette voie !

Il se fait que depuis hier, j'ai de gros problèmes intestinaux qui sont peut-être dûs à ce nouveau médicament. Que pouvais-je faire d'autre que de téléphoner et de l'appeler à l'aide ?

Il est rapidement venu constater de visu que je n'étais pas très bien et que j'avais besoin d'une aide médicale. Résultat : arrêt du médicament et diète jusqu'au milieu de la semaine prochaine...

Qui vivra, verra !

jeudi 14 octobre 2010

Jeudi


Petite journée "familiale" puisque cet après-midi, nous sommes allés rendre visite au papa de Micheline.

Au programme :
- Courses dans le supermarché du village.
- Passage chez le pharmacien.
- Passage chez le fleuriste d'en face pour l'achat d'une jolie vasque fleurie pour agrémenter les photos de Blanche, ma belle-mère, décédée en 2000 et commande des fleurs pour la Toussaint.

En un bonne heure nous étions rentrés et toutes les marchandises achetées remises à leur place, y compris les fleurs...

Il faut dire que nous commençons à connaître les goûts de mon beau-père et ses habitudes.

Comme d'habitude, nous avons dû sacrifier au traditionnel Chokotoff, à un fruit choisi par nous au magasin et un soda.

La tradition, c'est la tradition !

mercredi 13 octobre 2010

La monnaie


C'est une coutume typiquement belge que de demander aux clients : "Vous n'avez pas les x centimes ?" tous les magasins la pratiquent allègrement.

Tous les magasins ? Non ! Jusqu'à hier, je n'avais jamais entendu mon pharmacien préféré me faire une telle demande et c'était un peu la panique dans l'officine tellement cela doit être rare !

N'écoutant que mon bon cœur proverbial, je suis donc parti ce matin, bravant le froid piquant de cet automne avec 25 pièces de 2€ soigneusement mises en cartouche.

J'ai été accueilli comme le messie et le pharmacien m'a donné un beau billet de 50€ en échange.

Comme je m'inquiétais de ce manque de monnaie, il m'a dit qu'il était toujours demandeur de pièces... Bon à savoir plutôt que d'aller faire la queue dans une banque qui risque encore de vous compter des frais pour la transaction !

mardi 12 octobre 2010

Presque dernière étape...


Nous y sommes presque !

Mon livre va être relu pour la dernière fois par les correcteurs habituels de Micheline.

Et là, ça ne pardonne pas, ils traquent les fautes d'orthographe, de grammaire, de syntaxe et même de style !

Je suis très heureux que ces braves gens m'aident dans cette tâche bien ingrate mais indispensable à la qualité d'un livre.

Imaginez un lecteur potentiel ouvrant une page au hasard et trouvant (puisque le hasard fait toujours bien les choses) un mot mal orthographié ou un mauvais accord de participe. Cela risque fort de compromettre la vente du livre et surtout de donner de l'auteur une mauvaise image.

En attendant les résultats, je croise les doigts.

lundi 11 octobre 2010

La petite maison 2

 
Je vous avais déjà parlé, le week-end dernier nous avons logé dans une chambre d'hôte située à Durbuy et qui s'appelle "La petite maison".

C'est vraiment une petite maison avec une chambre, un salon avec feu ouvert, deux fauteuils, un frigo, un micro-onde, un grand lit de deux personnes, une salle d'eau et une toilette. Ajoutez-y une mezzanine avec un autre lit et vous saurez tout...

Plutôt que de fréquenter les hôtels du coin, nous aimons ce lieu un peu magique, la rue aux gros pavés est certes bruyante mais bien moins que les Hollandais en goguette qui arpentent la "plus petite ville du monde" de long en large et même de travers !

Cette fois, nous avons passé une nuit paisible et le soleil généreux nous a réveillés en douceur. De quoi être en forme pour le stage de chant !

dimanche 10 octobre 2010

Barvaux



Allons-y ! Sinon les participants de la formation au chant dont nous revenons vont me prendre pour un menteur !

Eh oui, comme l'an dernier, nous sommes allés à Barvaux pour suivre Jo et Fabienne ! Comme l'an dernier, nous avons appris beaucoup de chose mais surtout l'humilité... Entendre plein de "collègues" qui chantent bien mieux que moi mais qui malgré tout m'ont aidé pendant les séances de chant à ne pas trop déraper est un fait !

Chères chanteuses, chers chanteurs, nous avons passé de très beaux moments en votre compagnie et nous ne les regrettons pas. Merci de votre patience, merci de vos sourires et surtout merci pour vos voix !

Ces deux jours entrecoupés par une soirée à Durbuy dans "La petite maison" nous ont ravis. Quand est-ce qu'on remet ça ?

vendredi 8 octobre 2010

Comptez !


Nous revenons d'une grosse journée... Nous sommes crevés mais qu'importe, le jeu en valait la chandelle. Nous étions invités à conter pour un groupe de personnes s'occupant de bénévolat et qui avaient droit à une journée de détente !

Un bon groupe d'une vingtaine de spectateurs que nous avons emmené en balade dans un grand parc. Chaque arrêt était agrémenté d'un ou plusieurs contes de Micheline ou de moi.

Pour faire plaisir à Jennifer, l'animatrice de l'atelier d'écriture que nous fréquentons régulièrement, je me suis lancé dans un conte nouveau que je n'avais jamais présenté devant public : "La vigie de Christophe Colomb".

Tout le monde a apprécié nos prestations et certain(e)s semblaient intéressé(e)s de savoir comment j'arrivais à retenir mes contes par cœur. Rassurez-vous, braves gens, je ne connais guère que les grandes idées de mes contes, le reste vient assez spontanément... Et le temps et la répétition font leur œuvre pour le reste !

jeudi 7 octobre 2010

Eté indien


Il est bien là cet été indien si bien chanté par Joe Dassin il y a 35 ans !

Aujourd'hui et les jours qui viennent, nous allons bénéficier d'une température douce et d'un beau soleil. De quoi réjouir tout le monde puisque, pour une fois, dixit l'IRM, nous aurons un week-end sans pluie.

J'en connais qui vont être contents de pouvoir faire leur balade contée dans de bonnes conditions. Je suis même sûr qu'ils vont chanter de joie samedi et dimanche ! N'en déplaise aux grincheux...

Maintenant, si le temps qui arrive ne correspond pas aux prévisions, les grincheux seront toujours grincheux et les optimistes prendront les chose du bon côté : Une promenade contée sous la pluie a bien des charmes et la musique arrive toujours à couvrir le bruit des gouttes et à ensoleiller les coeurs !

mercredi 6 octobre 2010

Plus que 50 !


Pourquoi ce titre ? Tout simplement parce que ce message est le 950e de ce blog !

950 messages où je vous ai fait vivre ma petite vie, mes joies, mes peines (peu souvent) et surtout les mille et une petites choses que la vie nous envoie et auxquelles nous pouvons difficilement échapper...

J'ai essayé de vous parler de mes passions, de celles de Micheline et même de celles d'autres personnes que nous fréquentons. Je sais que ces quelques lignes quotidiennes sont lues par un groupe de fidèles qui savent ainsi, même s'ils sont loin de Charleroi, ce que chaque jour nous réserve...

Au cours de ces presque trois années, Facebook est arrivé et a considérablement donné à chacun de ses membres la possibilité de parler de sa vie à tous ses "amis" ! En ce qui me concerne, je continuerai au moins jusqu'au millième message... Après on verra !!!

mardi 5 octobre 2010

Impression


Nous sommes arrivés au terme du processus de fabrication de la maquette du prochain livre de Micheline. La mise en page a été faite soigneusement, les pages de garde ont été réalisées et même la table des matières est prête.

Dernier acte, ou plutôt avant-dernier acte, l'impression de l'entièreté du bouquin a été faite ce matin. Eh oui, l'éditeur demande à ses auteurs de mettre la main à la pâte !

Tout est donc imprimé sur des feuilles A4 et sera réduit en format A5 lors de la fabrication proprement-dite. D'autres auteurs envoient directement le fichier informatique mais j'avoue que je suis réticent à le faire... J'ai bien trop peur !

Acte final, Micheline relit encore une ultime fois son œuvre pour y traquer la dernière petite imperfection.

lundi 4 octobre 2010

Conflit de générations


Les premiers résultats arrivent pour nos contes. Et c'est très ouvert. C'est le moins qu'on puisse dire ! Jusqu'à présent, les votes sont dispersés et aucun conte ne semble émerger.

Faisons confiance à nos amis et soyons patients. Paris ne s'est pas fait en un jour !

La seule chose qui me turlupine c'est que les personnes contactées sont toutes de notre génération (+/- 20 ans). Nous n'aurons donc pas d'avis de "jeunes" sauf si... Pourquoi ne pas essayer de trouver un(e) de nos collègues de l'impro. Dès mercredi, j'essayerai d'en convaincre.

Il faut dire que le thème sur la communication au XXIe siècle et le titre T'Ki Toi ne sont guère encourageants ! Moi qui n'ai même pas un téléphone portable...

On peut inventer et rêver bien sûr et c'est ce que nous avons fait Micheline et moi.

dimanche 3 octobre 2010

"La Charrue" ferme ses portes


Nous venons de recevoir un mail venant de Gembloux. Le restaurant "La Charrue" que nous avons découvert en 1973 ferme définitivement ses portes...

Que de souvenirs laisserons nous dans ce lieu petit mais accueillant. Nous l'avons fréquenté assidûment pendant près de 38 ans.

A l'époque, la seule décoration de la salle aux murs blanchis était une immense peau de vache qui était fixée au mur principal. Les années passant , le premier propriétaire a cédé son bien à Alain Damit. Cela ne nous a pas empêchés de continuer à venir y déguster une bonne cuisine, toujours bien préparée et servie avec gentillesse

Monsieur Damit ne manquait jamais de venir saluer ses clients et d'échanger quelques paroles avec chacun. Il arrivait souvent en salle avec une ceinture pleine de couteaux plus grands les uns que les autres. Il faut dire que le personnage imposait le respect même sans ses couteaux.

Nous souhaitons à toute l'équipe une bonne retraite, pleine de bonheur et de bonne cuisine...

samedi 2 octobre 2010

Parfum de contes


Gilgamesh et Raoul Warocqué. Deux personnages bien éloignés l'un de l'autre, direz vous...

Ce roi de Mésopotamie à demi légendaire et ce mécène wallon né en 1870 ont pourtant eu l'honneur de se retrouver dans une histoire contée par Myriam Mallié au Musée de Mariemont. En parcourant le premier étage de ce remarquable endroit, Myriam a subtilement mêlé leurs deux existences. Nul doute que lors d'une prochaine visite nous reverrons ces salles du musée d'une toute autre manière.

Olivier Kummer a agréablement continué notre après-midi en nous faisant sentir quelques-uns des contenus des petits flacons de son "orgue portatif". Quelle bonne surprise de se retrouver face à de l'ambre gris ou à du vétiver, sans oublier l'encens, le tabac ou encore l'écorce de bouleau.

Avouez que de l'antiquité au parfum via un belge connu, il y a moyen de passer d'agréables moments, ce fut le cas...

vendredi 1 octobre 2010

Imprévu ? Oui encore !


Moi, j'aime les imprévus

Que ce soit la visite d'un ami venu nous dire bonjour ou encore un coup de fil inattendu

Aujourd'hui, j'ai été comblé...

Vers 18 heures, notre ami Max est venu nous saluer avant de partir quelques jours en France pour y revoir de vieux amis. Il nous amenait la clé de la maison de Maria. Comme d'habitude, nous la surveillerons du coin de l'œil et sachant qu'elle est presque vide. En sachant aussi que les framboises sont encore nombreuses dans le jardin ! J'en connais qui vont aller à maraude...

Max s'apprêtait à nous quitter quand le téléphone a sonné. C'était notre amie suisse, Marie Anne, qui a eu la bonne idée de nous donner des nouvelles de là-bas.

Cela fait toujours plaisir de revoir ou d'entendre des personnes que l'on apprécie !

jeudi 30 septembre 2010

Jury ?


Comme chaque année depuis 2003, notre grand jury international va donner son verdict. Comme chaque année, les contes que Micheline et moi avons écrits pour le concours de Surice vont se retrouver un peu partout (Belgique, France, Suisse et USA). Les éminents membres du jury vont nous permettre d'envoyer les meilleurs de nos contes.

Comme chaque année, Micheline a trop écrit et devra donc sacrifier plusieurs de ses oeuvres sur l'autel du règlement : trois par auteur !

Gageons que notre jury sera, comme de coutume, intransigeant et nous permettra de faire les bons choix.

Livraison des six exemplaires réclamés pour le concours, fin octobre.

mercredi 29 septembre 2010

Il y a de l'espoir...


Bonne nouvelle. Notre coach Corinne m'a félicité pour une prestation honorable lors d'un exercice à l'entraînement d'impro !

Lors du tour de table final (qui est plutôt un tour de chaise !), j'avais fait remarquer que je m'étais vraiment bien senti lors de ce "doublage" où il fallait raconter l'histoire de deux personnes qui mimaient différentes scènes.

Par contre, d'autres choses ont été nettement moins bonnes... Et là, je me suis senti nettement moins bien !

La vie n'est-elle pas comme cette soirée ? Remplie de bonnes et de mauvaises choses. Libre à nous d'en garder le meilleur ou au moins d'essayer de s'améliorer...

Pourquoi ne pas essayer ? Promis, j'y pense mercredi prochain !

mardi 28 septembre 2010

La lecture !


Nous revenons d'une séance de lecture d'un livre écrit par une amie. Au cours des ateliers d'écriture qu'elle a fréquentés avec Micheline, Thérèse avait commencé à écrire ce roman. Elle l'avait peaufiné, faisant siens les fameux vers de Boileau :

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez...


Thérèse a poli, repoli jusqu'à obtenir cette oeuvre accomplie.

La lecture (partielle, bien sûr !) a été suivie d'une séance de partage bien intéressante où le nombreux public a reçu réponse à de nombreuses questions au sujet du livre mais aussi de la lecture et du goût de la lecture à donner aux enfants.

lundi 27 septembre 2010

Un conte ?


Je dois dire que dès que quelqu'un parle sur Internet des contes de Micheline, je suis heureux et fier ! Et particulièrement quand à ce message succèdent quantités de gentillesses déversées par des amis connus ou inconnus.

Aujourd'hui, je suis donc vraiment content de vous annoncer que le blog Aloys consacre sa première page à "Un peu de terre", le conte que Micheline a défendu devant le public à Surice en décembre dernier.

Un beau conte qu'elle aurait pu intituler "La petite boîte bleue", puisque cette petite boîte remplie avec un peu de terre de là-bas accompagne Massimo tout au long de sa vie... Elle lui rappelle son pays et surtout sa Nonna, restée en Italie.

Je l'aime bien ce conte et je ne suis pas le seul. Quantité d'ami(e)s d'origine italienne se retrouvent un petit peu dans ce garçon et ses souvenirs.

Je vous invite à le lire ici !

dimanche 26 septembre 2010

Recueil...


Chloé des Lys, éditeur de Micheline et mon futur éditeur va sortir un recueil sur le thème "Quand tout bascule".

Les impositions sont sévères, une seule page, de larges marges, le tout écrit en Garamond 16, soit moins de 40 lignes !

Si Micheline n'a eu aucune difficulté à remplir son devoir, j'hésitais beaucoup vu les contraintes données au compte-goutte (chaque jour, on change ou on améliore le règlement !). Pourtant, hier soir, en m'endormant, j'ai eu une idée...

Et comble de bonheur, cette idée pourra servir de base à un conte pour le concours de Surice. Faire d'une pierre, deux coups, est bien intéressant surtout quand on n'a guère d'imagination comme moi !

samedi 25 septembre 2010

Samedi à Charleroi


Il y avait bien peu de monde ce matin sur le marché de Charleroi...

Pourquoi ? Les commerçants interrogés n'ont pu nous répondre. C'est vrai que le vent était piquant et que bizarrement, les échoppes brillaient par leur absence aussi !

Que se passe-t-il dans notre bonne ville ? Les Carolos seraient-ils devenus frileux ? Les commerçants ont-ils peur de quelques bourrasques ou d'une bonne pluie ? 

J'avoue ne pas comprendre. Tout le monde doit bien manger, Les maraîchers doivent vendre pour tenir le coup et la ville se doit de taxer les emplacements...

Pourtant on retrouvait plein de chalands sur les trottoirs et dans les magasins. Micheline m'a dit qu'il y avait des acheteurs aux rayons habillements à l'Inno...

vendredi 24 septembre 2010

Les Turkanas


Les Turkanas, peuple du Nord Kenya, tel est le thème de la principale des expositions du Musée de la Photo.

Nous revenons du vernissage et avons encore dans les yeux les superbes photos de Roger Job. Ces hommes vivaient jusqu'à présent avec leur bétail (vaches, chèvres, dromadaires et ânes). Le réchauffement climatique les prive d'eau et donc de nourriture pour leurs bêtes. Ils doivent donc se résoudre à sacrifier des bêtes ou à parcourir des distances de plus en plus longues avec leurs troupeaux.

Comme ces nomades ont une peau très mate et porte des bijoux très colorés, le contraste est saisissant et donne des photos vraiment extraordinaires.  

Ce reportage photographique nous montre la vie rude de ces familles mais aussi leur dignité face à ces changements catastrophiques.

Si vous avez l'occasion de venir voir, venez !!!

jeudi 23 septembre 2010

Une belle haie !


Aujourd'hui, nous fêtions (avec deux jours d'avance) les 92 ans du papa de Micheline. Nous sommes donc allés le chercher chez lui pour l'emmener jusque Waterloo, y retrouver sa petite soeur (79 ans !) et nous rendre dans un bon petit resto.
 
C'est toujours une joie pour nous de réunir les deux seuls parents de Micheline qui n'ont guère l'occasion de se voir en dehors de cela !
 
Surprise en arrivant à Sombreffe, la haie est pratiquement terminée et parfaitement coupée. Il n'y a pas une branchette qui dépasse !
 
Mon beau-père a passé quelques heures à s'occuper ainsi de cette haie et croyez-moi, elle est droite, cette haie, comme s'il s'était servi d'un cordeau (ce qu'il n'a pas fait...).
 
Le brave homme ne semblait pas trop fatigué de son travail avec une taille-haies électrique mais il préfère les ciseaux pour la finition.
 
On ne le refera pas, il est incorrigible mais sage, le papa de ma femme !


mercredi 22 septembre 2010

RTBF 3


Depuis que nous avons notre nouveau téléviseur, j'ai découvert quelques nouveaux programmes dont cette troisième chaîne de la RTBF.

Aujourd'hui, ne pouvant faire de sieste pour cause d'attente du fournisseur de mazout, je suis tombé par hasard sur une émission musicale où Jean-François Zygel décortiquait la symphonie n°40 de Mozart !

Un grand plaisir d'entendre ce spécialiste que je ne connaissais pas. Dans le même esprit que Léonard Bernstein ou André Vandernoot (il y a 40-50 ans), il explique les grandes œuvres du répertoire symphonique à un public conquis.

Si besoin, il joue quelques notes au piano ou demande à l'orchestre qui est sur scène avec lui de jouer trois ou quatre mesures particulièrement parlantes.

Je suis amateur de musique classique et je vous assure que lorsqu'on a regardé une telle émission, on écoute l'œuvre avec des oreilles toutes neuves. Vous ne me croyez pas ? Essayez :

mardi 21 septembre 2010

Respect...


J'ai de temps en temps envie de pousser un coup de gueule et je ne m'en prive pas !

Coup de gueule donc envers certains clients du restaurant le Saint Charles où nous étions dimanche.

Explication : ces personnes avaient réservé pour 29 convives. Cela ne se refuse pas mais ils sont arrivés à 22 sans prévenir bien sûr, alors qu'ils étaient là bien avant pour visiter le site !

Que doit faire le commerçant dans ce cas-là ? Sourire et ne rien dire ? Marquer le coup ? Exiger une compensation ?

La charmante patronne avait refusé une table de 4 couverts quelques minutes avant l'arrivée de ces sans-gêne...

Allons, mesdames et messieurs (sans majuscule !), ayez un petit peu de respect pour le travail des autres et ne vous croyez pas le nombril du monde. La prochaine fois, je suis sûr que l'on sera moins souriant en vous voyant et vous vous demanderez pourquoi...

Et surtout remerciez qui de droit que je ne sois pas le patron du restaurant !

lundi 20 septembre 2010

Et de trois...


On vient d'apprendre le limogeage de Jacky Mathijssen, l'entraîneur du Sporting de Charleroi...

Rassurez-vous, je ne vais pas vous imposer un cours de tactique footballistique, j'en suis bien incapable. Par contre, j'aime comprendre pourquoi le fait de se séparer d'un entraîneur peut améliorer la qualité d'une équipe. Cela résout-il le problème des joueurs de moindre qualité ou n'appliquant pas la tactique décidée avant le match ?

Le pauvre homme n'est pas sur le terrain et ne peut qu'essayer de remettre un peu d'ordre dans la maison.

Il paraît que c'est déjà le troisième entraîneur à être gentiment conduit vers la porte de sortie et cela en sept matchs. À ce rythme-là, ils vont tous y passer !

Entraîneur à louer ! Qui veut un entraîneur ?

dimanche 19 septembre 2010

C'est aujourd'hui dimanche...


Connaissez-vous Actu-TV ? Une émission de télévision sur Internet qui parle de l'Éditeur Chloé des Lys, de ses auteur(e)s et de leurs ami(e)s.

Je viens de regarder le sixième numéro et ce fut grand ! De bonnes interviews, des personnages de qualité, de la bonne chanson et un rythme bien soutenu. Notre ami Bob Boutique n'a pas son pareil pour jouer au présentateur. Mais lui, au contraire de ses collègues "professionnels", il laisse parler son interlocuteur.

Il faut dire que lorsqu'on a devant soi de tels personnages, il suffit de se taire et d'écouter.

L'émission est agrémentée d'un chat (pas l'animal !) où nous avons retrouvé plein d'ami(e)s et même Edmée qui regardait l'émission aux États Unis.

J'ai comme l'impression qu'un jour ou l'autre on va parler de Micheline dans Actu-TV.

samedi 18 septembre 2010

Expo au Cazier


Hier, nous sommes allés au vernissage de l'expo "be.WELCOME" au Bois du Cazier.

Cette exposition réalisée par l'Atomium et le Musée de l'Europe présente de façon très didactique une belle réflexion sur l'émigration, l’immigration et l'intégration.

Notre pays a depuis longtemps eu recours à des travailleurs étrangers. Pourtant le parcours de ces gens arrivant dans notre petite Belgique est bien compliqué.

Exposition "moderne" par sa façon de présenter les choses à l'aide de modules interactifs, de créations artistiques, de chiffres et de faits mais aussi de nombreux témoignages des deux côtés de la barrière... Et en trois langues (français, néerlandais et anglais) s'il vous plaît !

Enfin autre chose que des cimaises, des photos ou des peintures. Du concret, de la lumière, du son et une volonté évidente de montrer la vérité.

Pourvu que les écoles y viennent avec leurs élèves...

vendredi 17 septembre 2010

Saint Lambert


Le 17 septembre est le jour de la fête de Saint Lambert.

Les Liégeois comme moi le savent bien, c'est à cause de cela que les fêtes de Wallonie ont lieu à cette date.

Saint Lambert, le nom de la grande place du centre de Liège, face aux Palais des Princes-Évêques. Rappelons que la cathédrale Saint Lambert était située sur cette place...

Il faut dire que ce saint me suit de près puisque j'ai adopté un conte de Micheline qui parlait de la statue homonyme située dans l'église de Surice qui porte également ce nom !

D'ailleurs, mes échanges épistolaires avec Thierry D. de Surice (il se reconnaîtra !) se terminent inévitablement par les trois lettres "VSL" qui signifient "Vive Saint Lambert" !

Je te salue Thierry et VSL !

jeudi 16 septembre 2010

Qui c'est ?


Début des travaux de plomberie chez le papa de Micheline.

Premier arrivé, le chauffagiste venu débloquer une vanne thermostatique particulièrement récalcitrante. Le travail a été rude mais une fois de plus, l'homme a triomphé sur la matière !

Pour le débouchage de l'évier de la salle de bain, j'ai fait appel à une second spécialiste. Oh surprise, il peut venir dans la journée et téléphonera pour annoncer sa venue... A 14h30, il était là !!!

Après un essai d'aspiration du dit-tuyau, il a fallu avoir recours à un "furet", sorte de long fil de fer souple que l'on introduit dans le tuyau et qui va déloger le bouchon, cause de tous nos maux. Et ça a marché, après un vigoureux va-et-vient, l'aspirateur fait son œuvre et il n'y a plus qu'à remplacer le siphon rongé par les produits chimiques utilisés en vain !

Demain, suite des opérations avec le nettoyage des gouttières et semaine prochaine, venue de l'élagueur pour un peu éclaircir les arbres du jardin.

Tant que mon beau-père est d'accord, il faut en profiter !